Fancy Cornwell

FANCY CORNWELL  (Chant, guitare, harpe celtique, contes)

Auteur compositeur interprète, formée à l’art dramatique et lyrique, Fancy  animait quelques soirs par semaine un restaurant irlandais à Paris. Le Tourisme irlandais l’invite alors à représenter la France dans un festival du Donegal. Elle est la « French Mary from Dungloe ».
Depuis, elle nourrit une véritable passion pour l’Irlande, qui est un peu son pays d’adoption. Elle reçoit l’appui du Bord na Gaeilge, bureau gouvernemental pour la défense de la langue gaélique et certaines de ses chansons sont traduites en irlandais et en breton.

En 1991, elle fonde le duo Mag Mell avec la harpiste Mathilde Walpoel, duo révélé par le Festival Inter-celtique de Lorient et sort un album
« Le Roi des Fées » produit par un label breton. Elle crée ensuite un spectacle et un disque sur l’imaginaire irlandais « Le Peuple Magique ». Plusieurs concerts seront donnés avec le harpiste Dominig Bouchaud.

Puis, elle travaille sur les chants liturgiques anciens à l’Abbaye de Royaumont avec Marcel Pérès et rejoint l’ensemble Organum.
Elle produit en 2005 un nouveau cd en hommage et pour le soutien de la Chapelle Saint They de la Pointe du Van, dédicacé par Patrick Poivre d’Arvor.

Sélectionnée en 2006 par l’Assecarm –Musiques et Danses en Picardie (Amiens) dans le cadre des « Lundis des découvertes », elle reforme alors un trio avec la harpiste Mathilde Walpoel et le guitariste Jean-Luc Lenoir
En été 2007, elle fait l’ouverture du 40ème Festival de Dungloe, où elle chante, pour l’occasion, une version gaélique inédite de « Mary from Dungloe » et produit le cd “French Mary” pour la circonstance.

Après plusieurs concerts où elle mêle bien souvent contes et chants, elle rejoint en 2012 l’Orchestre à plectre de la SNCF (30 musiciens).
Elle conçoit en 2013 un spectacle audio-visuel sur les légendes d’Irlande à partir de ses compositions originales et prête sa voix à différents spectacles.

La langue gaélique, la mythologie irlandaise, la harpe celtique et la poésie sont autant d’ingrédients subtilement réunis dans les interprétations et les créations de cette artiste, toujours plus soucieuse de lier culture irlandaise et française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *