Bernard Coudurier

Bernard Coudurier Photo 1

Luxeuil – Abbaye Saint-Colomban – 1er avril 2013
Bernard Coudurier, orgue / Patricia Marie, danse

Télécharger le Programme 2015

(voir également “Nicolas de Grigny – Les danses baroques”)

Bernard Coudurier est régulièrement invité à se produire en concerts et à enseigner dans le cadre de master-class au Japon, à Tokyo et à Gifu où il a été invité à donner le concert d’inauguration de l’orgue de l’Université de Gifu, à Séoul, en Corée du Sud, aux Etats-Unis, au Canada et en Europe, dans des festivals internationaux en Allemagne, Suisse, Italie, Belgique, Luxembourg, Autriche, à Alger, en Angleterre , à Stanley et à Oxford dans le cadre de ” the University College of Wales “.
Il participe à de nombreux concerts et enregistrements avec des ensembles de renom tels que le Collegium Vocale de Gand dirigé par Philippe Herreweghe, l’ensemble Alternatim de Fribourg, les chanteurs Gérard Lesne, Michel Laplénie, Ann Monoyios, Monique Zanetti, Jean-Paul Fouchécourt…
En 1998, le Festival d’improvisation de Lausanne invite trois organistes français pour trois concerts entièrement improvisés : Michel Chapuis pour la musique baroque allemande, Jean-Pierre Leguay pour la musique contemporaine et Bernard Coudurier pour la musique baroque française.
Membre invité des jurys des CNSM de Paris et de Lyon ainsi que de Concours Internationaux d’Orgue, Bernard Coudurier participe à des émissions enregistrées sur France-Musique en compagnie de Jacques Merlet ou Edith Walter , en Angleterre invité par John Brennan pour la BBC .
Sa discographie est jalonnée de “Choc du Monde de la Musique” , Diapason d’Or, “Recommandé “,TTTTT de Télérama.
La presse musicale spécialisée accueille certains de ses CD , en particulier les intégrales de Nicolas de Grigny sur l’orgue historique de Cintegabelle, les intégrales de Nikolaus Bruhns et de Vincent Lübeck à l’orgue Schnitger de Norden en Allemagne du Nord , ainsi que la Clavierubung III de J.S Bach à l’orgue de Lahm-im-Itzgrund comme des enregistrements de référence.
Ses instruments de prédilection sont les orgues anciens de la Nordeutschland qu’il connaît et pratique depuis de longues années, l’orgue classique français, mais il aime aussi … toutes les bonnes musiques et les relations fusionnelles qu’elles entretiennent avec les instruments pour lesquels elles ont été crées.

Jordi Montserrat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *